ISBN: 9782253160861
Внешнее покрытие издания: в обл.
Тираж издания: 50000
Язык текста: fre
Фамилия автора в заголовке: Verne
Основное заглавие: L`lle mysterieuse
Место издания: Франция
Издатель: Livre de Poche
Дата издания: 2002
Объем издания (количество страниц): 826
Высота, см.: 17,5
Сопроводительный материал: в обл.
Индекс УДК: 821.133.1
Статус записи (Тип информации): В наличии
Ширина, см: 11
Толщина, см: 3,6
Вес в граммах: 540
Артикул: 2335623
Аннотация:

«Remontons-nous? — Non! Au contraire! Nous descendons! — Pis que cela, monsieur Cyrus! Nous tombons! — Pour Dieu! Jetez du lest! — Voila le dernier sac vide! — Le ballon se releve-t-il? — Non! — J`entends comme un clapotement de vagues! — La mer est sous la nacelle! — Elle ne doit pas etre a cinq cents pieds de nous!» Alors une voix puissante dechira l`air, et ces mots retentirent: «Dehors tout ce qui pese!... tout! et a la grace de Dieu!» Telles sont les paroles qui eclataient en l`air, au-dessus de ce vaste desert d`eau du Pacifique, vers quatre heures du soir, dans la journee du 23 mars 1865. Personne n`a sans doute oublie le terrible coup de vent de nord-est qui se dechaina au milieu de l`equinoxe de cette annee, et pendant lequel le barometre tomba a sept cent dix millimetres. Ce fut un ouragan, sans intermittence, qui dura du 18 au 26 mars. Les ravages qu`il produisit furent immenses en Amerique, en Europe, en Asie, sur une zone large de dix-huit cents milles, qui se dessinait obliquement a l`equateur, depuis le trente-cinquieme parallele nord jusqu`au quarantieme parallele sud! Villes renversees, forets deracinees, rivages devastes par des montagnes d`eau qui se precipitaient comme des mascarets, navires jetes a la cote, que les releves du Bureau-Veritas chiffrerent par centaines, territoires entiers niveles par des trombes qui broyaient tout sur leur passage, plusieurs milliers de personnes ecrasees sur terre ou englouties en mer: tels furent les temoignages de sa fureur, qui furent laisses apres lui par ce formidable ouragan. Il depassait en desastres ceux qui ravagerent si epouvantablement la Havane et la Guadeloupe, l`un le 25 octobre 1810, l`autre le 26 juillet 1825. Or, au moment meme ou tant de catastrophes s`accomplissaient sur terre et sur mer, un drame, non moins saisissant, se jouait dans les airs bouleverses. En effet, un ballon, porte comme une boule au sommet d`une trombe, et pris dans le mouvement giratoire de la colonne d`air, parcourait l`espace avec une vitesse de quatre-vingt-dix milles a l`heure, en tournant sur lui-meme, comme s`il eut ete saisi par quelque maelstrom aerien. Au-dessous de l`appendice inferieur de ce ballon oscillait une nacelle, qui contenait cinq passagers, a peine visibles au milieu de ces epaisses vapeurs, melees d`eau pulverisee, qui trainaient jusqu`a la surface de l`Ocean.

Читайте также: